4x4 : à prise constante ou temporaire? | Jeep Canada

4X4 : À PRISE CONSTANTE OU TEMPORAIRE?

2021-03-03
Depuis des décennies, les véhicules Jeep sont connus pour être parmi les véhicules utilitaires sport les plus performants que vous pouvez acheter. Leur grande hauteur de caisse, leurs essieux Dana 44 très résistants, leurs porte-à-faux courts pour des angles d’approche et de départ importants et leurs empattements courts et maniables sont autant d’éléments qui contribuent à porter le flambeau des véhicules tout-terrain partout depuis le Willys MB dans les années 40.
Et bien sûr, il y avait leur système 4x4 — ou devrions-nous dire, « systèmes » 4x4, car il y a eu et continue d’y avoir une grande variété de ces systèmes disponibles dans les véhicules Jeep. Mais, avant de considérer les différences entre les systèmes Quadra-Trac I et Quadra-Drive II, le premier choix à faire si vous regardez un Jeep est de savoir si un système 4x4 à prise constante ou non répond le mieux à vos besoins.
Un Jeep Grand Cherokee Trailhawk 2021 stationné sur un chemin de terre dans la forêt

Avantages d’un système 4x4 à prise constante

Commençons par la transmission intégrale à prise constante, car, contrairement à ce que vous pouvez penser, le meilleur cas d’utilisation de ce système se trouve en fait dans des véhicules qui seront utilisés quotidiennement plus que pour les aventures dans les sentiers le week-end.
Avec un système de traction intégrale à prise constante — comme le système Active Drive I de Jeep que l’on trouve sur le Cherokee ou le système 4x4 Selec-Trac que l’on trouve sur le Jeep Wrangler — le véhicule peut passer automatiquement d’une traction à un 4x4 s’il commence à détecter un patinage, et envoyer la puissance aux roues qui ont le plus de traction. De tels systèmes sont très utiles sur l’autoroute lorsque les conditions météorologiques deviennent rapidement défavorables, car ce n’est pas au conducteur d’engager les roues arrière, mais au système lui-même. Cela permet d’économiser du carburant sur l’autoroute, car la puissance n’est pas toujours envoyée aux quatre roues, ce qui entraînerait une plus grande consommation de carburant.

Pour ceux qui recherchent un système 4 roues motrices plus puissant, un système à prise temporaire pourrait être le meilleur choix

Avec les systèmes à prise temporaire — comme le système Command-Trac 4x4 que l’on trouve sur le Jeep Gladiator 2021 — c’est au conducteur d’engager les quatre roues par le biais d’une boîte de transfert. Lorsque cela est fait, les essieux avant et arrière sont bloqués pour une traction maximale sur les terrains difficiles. Le système Command-Trac offre également un rapport de démultiplication de 2,72 à 1 en mode gamme basse, ce qui améliore encore votre capacité à grimper sur les terrains les plus escarpés et les plus instables.
Un Jeep Gladiator Rubicon 2021 roulant sur des rochers sur une colline
Vous voudrez cependant éviter d’utiliser des différentiels verrouillables sur les routes pavées. D’une part, cela vous coûte du carburant, mais cela peut également provoquer une tension inutile sur vos essieux et votre transmission. Pourquoi ? Lorsque vos différentiels sont verrouillés, la même quantité de puissance est envoyée à chaque roue, ce qui signifie qu’elles tournent toutes au même rythme. Lorsque vous vous trouvez sur une chaussée souple et glissante, ce n’est pas un problème trop grave, mais dès que vous vous trouvez sur une route sèche et que les roues sont adhérentes, elles doivent effectivement se battre entre elles dans les virages. Lorsque cela se produit, les pneus peuvent commencer à sauter, ce qui leur cause une tension à la fois sur eux et sur d’autres parties de la transmission. Sans compter qu’à basse vitesse dans les zones étroites, le fait de verrouiller les essieux augmente le rayon de braquage, allongeant artificiellement l’empattement et rendant encore plus difficiles les manœuvres déjà serrées.
La nouvelle gamme de véhicules Jeep 2021 comprend une série de modèles, chacun ayant son propre système 4x4. Trouver le système parfait pour vos besoins ne sera pas un problème.

Restons en contact

Nous vous enverrons des nouvelles, des mises à jours et des offres sur les véhicules Jeep®.

Cela inclut le PDSF de base, les remises offertes, les options, l'écoprélèvement, la destination, la taxe fédérale sur la climatisation et les ajustements entrés (acompte, valeur de reprise et montant qui reste à payer sur le véhicule échangé).

Le PDSF représente le prix de détail suggéré du fabricant et inclut le transport. Le prix n'inclut pas les taxes, les frais d'assurance, les frais d'enregistrement et d'immatriculation, les frais d'administration du concessionnaire et les autres frais, ni le droit sur les pneus neufs (au Québec). Le concessionnaire peut vendre à prix moindre. Consultez votre concessionnaire pour obtenir tous les détails.

L'offre est calculée selon le « montant net », qui représente le prix « à partir de » plus les frais de transport (de 1 895 $ à 2 795 $), la taxe fédérale sur la climatisation et les frais d'écoprélèvement applicables. Le montant net n'inclut pas les taxes, les primes d'assurance, les frais d'enregistrement et d'immatriculation, les frais d'administration du concessionnaire, ni le droit sur les pneus neufs (au Québec), les frais d'enregistrement de privilège (jusqu'à 75,75 $, y compris les frais d'agent d'enregistrement, le cas échéant, et qui sont dus à la signature), ou la surtaxe de luxe (le cas échéant. Votre concessionnaire peut imposer une surtaxe de la taxe de luxe sur les véhicules dont le prix est supérieur à 100 000 $ en vertu de la Loi sur la taxe sur certains articles de luxe du gouvernement du Canada. Les paiements estimés, le coût d'emprunt et les frais de crédit totaux varieront en fonction du paiement de l'acompte ou de l'échange. Sur approbation de crédit sur les livraisons au détail éligibles. Les détaillants peuvent vendre moins cher. Consultez votre détaillant pour tous les détails. L'APR (le cas échéant) est le taux d'intérêt effectif qui comprend l'argent du consommateur auquel les clients de financement à taux inférieur renoncent en tant que coût d'emprunt. Pour plus de détails sur l'offre, cliquez ici. Loi sur la taxe sur les articles de luxe. La valeur réelle de la surtaxe de luxe sera calculée sur la base du prix de vente négocié final du véhicule (avant les taxes applicables) et représentera le moindre de : (i) 10 % du prix de vente du véhicule ; ou (ii) 20 % du prix de vente négocié final qui dépasse le seuil de 100 000 $. Veuillez consulter votre concessionnaire ou visiter le site internet du gouvernement du Canada.

Les versements estimés sont calculés selon le « montant net », qui représente le prix « à partir de » plus les frais de transport (de 1 895 $ à 2 795 $), la taxe fédérale sur la climatisation et les frais d'écoprélèvement applicables. Sur approbation de crédit pour les livraisons au détail admissibles. Le montant net n'inclut pas les taxes, les primes d'assurance, les frais d'enregistrement et d'immatriculation, les frais d'administration du concessionnaire, ni le droit sur les pneus neufs (au Québec), les frais d'enregistrement de privilège (jusqu'à 75,75 $, y compris les frais d'agent d'enregistrement, le cas échéant, et qui sont dus à la signature), ou la surtaxe de luxe (le cas échéant. Votre concessionnaire peut imposer une surtaxe de la taxe de luxe sur les véhicules dont le prix est supérieur à 100 000 $ en vertu de la Loi sur la taxe sur certains articles de luxe du gouvernement du Canada. La valeur réelle de la surtaxe de luxe sera calculée sur la base du prix de vente négocié final du véhicule (avant les taxes applicables) et représentera le moindre de : (i) 10 % du prix de vente du véhicule ; ou (ii) 20 % du prix de vente négocié final qui dépasse le seuil de 100 000 $. Veuillez consulter votre concessionnaire ou visiter le site Web du gouvernement du Canada pour plus de détails. Les versements estimés sont calculés selon la différence entre la valeur résiduelle et le montant net, en plus des frais financiers de location. Les versements estimés varient en fonction de l'acompte et de la valeur de reprise. Location à bas kilométrage limité à 18 000 km par an pour les véhicules Chrysler, Jeep®, Dodge, Ram et FIATMD, et à 16 000 km par an pour les véhicules Alfa Romeo. Des frais de 0,16 $ à 0,20 $ par kilomètre supplémentaire s'appliqueront à la fin du contrat de location des véhicules Jeep, Chrysler, Dodge, Ram et FIAT, plus les taxes applicables. Des frais de 0,20 $ à 0,30 $ par kilomètre supplémentaire, plus les taxes applicables, seront facturés à la fin du contrat de location des véhicules Alfa Romeo. Le TAP est le taux d'intérêt réel qui comprend une remise au comptant au consommateur qui réduit le coût de financement auxquels les clients qui optent pour la location renoncent en tant que coût d'emprunt. Pour en savoir plus, cliquez ici.

En Ontario, en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, en Alberta, au Manitoba et au Québec, le prix du concessionnaire comprend les frais de transport, la taxe sur la climatisation, les frais des Conseils ontarien et albertain du commerce des véhicules automobiles, la taxe sur les pneus, les frais d'administration et les autres frais du concessionnaire. Il exclut les taxes, les frais d'immatriculation, les primes d'assurance et les droits sur les pneus neufs (au Québec). Dans les provinces maritimes et les territoires, le prix du concessionnaire peut ne pas comprendre les frais de transport (1 895 $), la taxe sur la climatisation, la taxe sur les pneus, les frais d'administration et les autres frais du concessionnaire, et exclut les taxes, les frais d'immatriculation et les primes d'assurance. Le prix et les offres peuvent faire l'objet de modifications sans préavis et peuvent être inexacts. Consultez votre concessionnaire pour obtenir tous les détails.

Le prix « à partir de » représente le prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) moins les remises en vigueur accordées par le constructeur et qui permettent au concessionnaire de vendre à prix moindre. Taxes, assurances, immatriculation, permis, frais d'administration du détaillant, droits sur les pneus neufs (au Québec), et la surtaxe de luxe (le cas échéant) non incluse. Votre concessionnaire peut imposer une surtaxe de la taxe de luxe sur les véhicules dont le prix est supérieur à 100 000 $ en vertu de la Loi sur la taxe sur certains articles de luxe du gouvernement du Canada. La valeur réelle de la surtaxe de luxe sera calculée sur la base du prix de vente négocié final du véhicule (avant les taxes applicables) et représentera le moindre de : (i) 10 % du prix de vente du véhicule ; ou (ii) 20 % du prix de vente négocié final qui dépasse le seuil de 100 000 $. Veuillez consulter votre concessionnaire ou visiter le site Web du gouvernement du Canada pour plus de détails. Les remises du constructeur peuvent varier de temps à autre et peuvent varier considérablement selon le modèle, le niveau de finition et le moteur sélectionnés. Veuillez consulter votre concessionnaire ou visiter la section Construction et prix pour obtenir de plus amples renseignements sur les prix. Le prix indiqué s'applique aux modèles de base. Les véhicules illustrés peuvent être des modèles de gamme supérieure. Taxes, frais de transport, primes d'assurance, frais d'enregistrement et d'immatriculation, frais d'administration du concessionnaire et droit sur les pneus neufs (au Québec) en sus. Le concessionnaire peut vendre à prix moindre.